1 Comment

fil d’entretien

De ces paroles éparses recueillies tout le long de ma pratique, j’ai voulu en créer des billets, afin de les mettre en lumière tant elles portent et transmettent des émotions, des vécus qui parlent à tous.

Voici le fil d’entretien que vous pourrez retrouver dans le prochain numéro de En Français Dans le Texte :

Ce sentiment diffus, confus, s’annonce doucement, voire sournoisement au tournant d’un soir, d’un lendemain de fête. Le réveil s’accompagnera du même sentiment avec lequel le sommeil est arrivé si tardivement. Voilà sans doute le sentiment, lu entre les espaces, les soupirs, ces silences que nul ne remplis, le plus répandu.

La solitude, plus que l’isolement, guette, à chaque tournant, la communauté expatriée: être tant et si seul. Le bruit et le mouvement peinent à faire oublier qu’être seul loin de “chez-soi” est encore plus dur à vivre. A demi-avoué dans des vies où l’on se doit d’être actif, de résauter, ou mieux encore d’être indisponible, l’hyper-activité est souvent confondu avec la relation sociale. De là-bas, restent les amis, la famille avec lesquels les derniers souvenirs ressassés se fanent et se figent, d’ici, ne se créer bien souvent que des rencontres passagères et vite oubliées.

Être expatrié: cela résonne telle une promesse de vie remplie, de découverte, de privilèges aux yeux des autres, mais cela laisse aussi et pour certains uniquement un goût de vide, d’irréalité dans lequel les problèmes sociaux sont bien réels eux. Car cette vie d’expatrié de transforme au fil des années en vie d’exilé aux couleurs vives et chatoyantes mais au sourire forcé.

Tels sont les mots de la solitude d’expatrié.

C.B.

One comment on “fil d’entretien

  1. Très bel article qui explore les difficultés rarement partagées de la vie d’expatrié.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Le Regard d'une Assistante Sociale à New York

Paris, Shanghai, New York, regards croisés d'une Assistante Sociale en libéral

%d bloggers like this: