Leave a comment

La scolarité des enfants français à Shanghai

La scolarité des enfants est une problématique importante lorsqu’on on décide de s’installer à l’étranger en famille.

S’il s’agit d’une expatriation par une société ce poste est pris en charge ou partiellement dédommagé des lors que l’enfant atteint l’âge de l’obligation de scolarité. Cependant cet avantage coûteux tend à disparaître.

Pour ceux qui n’ont pas de prise en charge par leur société la question de la scolarité et de son coût (pour les écoles Françaises et Internationales) peut devenir très problématique.

Les bourses scolaires existent. Mais si vous n’entrez pas dans les critères que faire ?

Le choix de la scolarité dans le système chinois : pas facile si vous n’avez pas un conjoint chinois et ou ne maitrisez pas le chinois. De plus les écoles acceptant les étrangers ne sont pas majoritaires. Et pour l’enfant un peu plus âgé l’intégration peut devenir difficile.

Pour ceux qui ont choisit cette option – qui est la moins couteuse -, il existe une association, le FLAM, qui propose aux francophones des cours de français 2h/semaine dont le but comme son nom l’indique – Français LAngue Maternelle-  est de maintenir le français comme langue maternelle.

Reste aussi la possibilité de suivre les cours du CNED avec un suivi par un professeur particulier, mais qui nécessite un travail important pour l’enfant et du temps à consacrer pour les parents.

Pour toutes les adresses et contacts:

http://www.consulfrance-shanghai.org/Scolariser-ses-enfants-a-Shanghai,7348.html

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Le Regard d'une Assistante Sociale à New York

Paris, Shanghai, New York, regards croisés d'une Assistante Sociale en libéral

%d bloggers like this: