Leave a comment

Noel en famille quand on est expatrié : le choix du retour

angry christmas

L’expatriation amène son lot de question et plus particulièrement à certaines périodes de l’année; Ainsi Noël est un bon exemple.

Si pour certains la question ne se pose pas pour diverses raisons: économiques, familiales ou de santé,  pour d’autres cela reste plus problématique.

Voici un post sur Expat Forever qui peut vous aider dans votre décision.

Allez ! Avouons-le ! Quand on est expatrié, on se pose forcément cette question à l’approche du mois de Novembre et parfois même bien avant si on veut avoir des billets à des tarifs intéressants. Cette question en entraîne toute une série d’autres :

- est-ce que ça vaut le coup de rentrer pour 10 jours de vacances ou au mieux 15 jours (si vous avez la chance d’avoir un patron qui vous laisse prendre 15 jours à Noël !!) ?

- On va chez qui ? Mes parents ou tes parents ? En sachant qu’on va forcément briser le cœur d’une des mamans …
Arghh ! Rentrez à Noël, oui ou non ? C’est franchement la question mortelle quand on est une famille expatriée. Personnellement voici ce que j’en pense.
Si vous voyagez avec des bébés, pensez qu’ils se seront à peine adaptés au décalage horaire en France qu’il faudra faire le voyage dans l’autre sens. Attendez-vous donc à quelques nuits sans sommeil une fois en France mais aussi à votre retour chez vous, à moins que votre enfant soit super cool et dans ce cas, vous avez de la chance.
A cette période de l’année, comme vous le savez, c’est l’hiver en France et dans l’hémisphère nord, mais pas dans l’hémisphère sud !!! Ce que je veux dire par là, c’est qu’en fonction de la région du monde d’où vous venez, votre enfant va aussi subir un changement climatique sur une période courte, ce qui pour un petit organisme n’est pas forcément facile à gérer surtout s’il n’a connu que la vie sous les tropiques, par exemple. Et franchement, décalage horaire + changement climatique, ça ne fait vraiment pas bon ménage. Croyez-moi, c’est du vécu !
Un autre critère à prendre en considération est la situation géographique et familiale de vos familles et parents respectifs : habitent-ils dans la même région en France ou pas ? Vos parents sont-ils divorcés ou non ? Autant de situations qui compliqueront votre court séjour en France pendant les fêtes de Noël. Soyons honnêtes, se partager entre deux familles à Noël n’a jamais été simple même quand on habite le même pays. Alors quand vous rentrez de l’étranger tout particulièrement à cette période de l’année, les attentes de chacun sont énormes surtout si vous avez des enfants, notamment en bas-âge. Le sentiment de frustration peut être grand tant pour vous que pour vos proches.
Enfin si vous êtes arrivés moins de 6 mois avant Noël dans votre nouveau pays d’accueil et que vous avez des enfants scolarisés, des préadolescents et des adolescents, il vaut mieux y réfléchir à deux fois avant de rentrer au pays à cette période de l’année. En effet, si l’adaptation dans leur nouvel environnement a été chaotique et difficile, rentrer à Noël sera reproduire une deuxième fois le contexte de séparation (de la famille, des amis, de l’école, etc. …). Le retour dans le pays d’accueil après les fêtes sera compliqué. Mieux vaut peut-être demander aux grands-parents de venir, s’ils peuvent voyager, afin que vos enfants leur fasse découvrir et partager leur nouveau mode de vie.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Le Regard d'une Assistante Sociale à New York

Paris, Shanghai, New York, regards croisés d'une Assistante Sociale en libéral

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

%d bloggers like this: